SAUVONS-LES
Association des volontaires pour le développement

Eco-tourisme 2016

Pour l'hiver 2016, nous projetons faire de l'éco-tourisme sur Kpalimé et Badou. Cette sortie nous permettra de réaliser un documentaire devant nous permettre de préparer notre plan d'action échelonné sur quatre (4) ans.
N'hésitez pas à faire d'une pierre des coups car cette sortie sera très riche en couleurs.
Ce projet débutera le 18 Décembre 2015 par une exposition - vente d'objets d'art pour prendre fin le 06 Janvier 2016 par une soirée de réjouissance après qu'on ait visiter la maison des esclaves à Agbodrafo et le marché des fétiches d'Akodésséwa.

Vous y êtes cordialement invités, aussi les places sont limitées.

Frais de participation: 390 Euros



kpalime artisan artisanat batik sculpture sur bois tissage

Kpalimé est à environ 1h30 de route de Lomé et se trouve dans un environnement naturel de toute beauté. Nous sommes au coeur de la région du café et du cacao. La zone qui entoure la ville est luxuriante et fertile, encerclée par des collines aux bois épais, des vallées profondes et de petits villages paysans.

Le paysage reste toujours vert même pendant la saison sèche.

Malgré le développement agricole intense, la région de Kpalimé conserve toujours quelques unes des plus jolies forêts du Togo où foisonnent les acajous, les wawas et les irokos.

De nombreuses cascades naturelles vous permettront de vous rafraîchir au bord de l'eau.

Un marché animé se tient le mardi et le samedi. Les habitants viennent de toute la région pour vendre leur récolte et faire leurs provisions. Le marché propose de nombreux fruits exotiques.

Kpalimé est également le plus important centre artisanal du pays où se sont installés un très grand nombre d'artistes et artisans: sculpteurs sur bois, batikeur, potiers, tisserands, calebassiers,...

badou ananasbadou culture cafe

A une courte distance de Kpalimé, la petite ville de Badou se niche dans une vallée verte et féconde entourée de collines boisées et de plantations de café à flanc de coteaux.

Les habitants de Badou sont presque tous des planteurs ou de commerçants, et l'agriculture est le principal sujet de conversation.

La récolte se fait début novembre et Badou devient alors le centre d'une activité fébrile. Les fermiers viennent en ville avec leurs produits agricoles et de gros camions quittent la vallée chargés de café et de cacao en direction de Lomé pour l'exportation.

A quelques kilomètres de la ville se trouve la cascade d'Aklowa, la plus importante du Togo.



Les réserves de faune et de flore du Togo